Site de l'université de Franche-Comté
Usports

Tout sur l'UPFR des sports

La recherche

Faire du sport à l'Université

Retour à la page d'accueil

Pépite EA 4267

Pathologies et épithéliums : prévention, innovation, traitements, évaluations

 

L’EA 4267 «Fonctions et dysfonctions épithéliales» (Dir. A. Lamprecht) est une évolution de l’EA 4267 2SBP dont le nouvel intitulé traduit le recentrage des activités scientifiques autour d’un axe fortement structurant.

Equipe pluridisciplinaire développant une recherche intégrée dans le domaine de la biologie et de la santé, son objectif est de développer des stratégies thérapeutiques innovantes visant à optimiser la fonction épithéliale et le transport des xénobiotiques au travers des barrières épithéliales. Les cellules épithéliales, à la fois obstacle à la résorption des xénobiotiques et médiateur de leur absorption, métabolisme puis élimination (notion de « barrière épithéliale »), sont des acteurs-clés de l’effet des stratégies thérapeutiques et constituent elles-mêmes des cibles thérapeutiques dans de nombreuses pathologies (notion de «dysfonction épithéliale»).

L’équipe PEPITE s’intéresse à trois épithéliums particulièrement importants d’un point de vue thérapeutique : l’épithélium digestif, hépatique et vasculaire (endothélium).

De plus, elle étudie l’impact des substances naturelles et de l’activité physique comme stratégies alternatives pour optimiser la fonction vasculaire. Elle développe une recherche mettant en œuvre des partenariats avec des équipes de recherche nationales et internationales affirmant des priorités déjà bien engagées.
La qualité de ses échanges avec la start-up KalyCell permet à l’équipe de conduire ses activités scientifiques dans un réel continuum «Recherche fondamentale – Recherche appliquée », renforcé par ses partenariats avec l’industrie pharmaceutique.

Les enseignants-chercheurs sont impliqués dans la formation par et pour la recherche.
L’ensemble des activités de l’équipe s’appuie sur une approche transdisciplinaire, fondamentale et appliquée, allant de la cellule à l’Homme.

Cette équipe est rattachée à l’UFR Santé et intègre des enseignants chercheurs de l'Upfr des Sports de Besançon, de l’UFR Pharmacie de l’Université de Bourgogne (Dijon) et des CHU de Besançon et de Strasbourg.
Elle sera intégrée dans la structure de l’actuel IFR 133 « Ingénierie et Biologie Cellulaire et Tissulaire » (IBCT). Elle s'appuie pour ces activités sur l'homme sur la plateforme Exercice Performance Innovation Santé (EPSI). Cette équipe, fortement pluridisciplinaire, développe une recherche intégrée dans le domaine de la biologie et de la santé. Elle regroupe 23 personnes statutaires (dont 19 enseignants-chercheurs et 4,3 ETP personnels IATOS) dont les activités des 4 dernières années en termes de publications internationales (159 publications), d’invitations comme conférenciers (24 conférences), d’encadrement doctoral (21 doctorants) et de mobilisation pour élargir les ressources de l’équipe (90% des financements de l’EA 4267, hors crédits récurrents) traduisent leur engagement scientifique.  

 

Contact : Nicolas Tordi - 03 81 66 61 52